Artiste : Acrobate / Danseur / Interprète du spectacle vivant

UNE VIE D’ARTISTE

Tout commence à Auch dans le Gers. Baigné dans le milieu du spectacle depuis bébé, je ne me rappelle pas avoir vu ni mon premier spectacle, ni mon deuxième, ni mon troisième. Mon père travaille dans le milieu du cirque et il m’inscrit à 7 ans au Pop Circus où je commence le cirque.

Je rencontre ensuite la danse à 9 ans à l’école SB Danse . Je tombe amoureux du mouvement, je veux devenir danseur. Je rentre dans la compagnie de jeunes danseurs dirigée par Sonia Baro. A partir de là je touche à tout, modern jazz, classique, hip hop, contemporain, dancehall, salsa, break danse, coupé décalé. Je me forme à ses côtés pendant 10 ans, entre concours, créations, stages; une formation complète pour un jeune qui en a vraiment envie.

Voyant de plus en plus de spectacles mélangeant le cirque et la danse, je me rends compte que je peux moi aussi associer les deux. Je travaille prioritairement l’acrobatie et la danse contemporaine et je commence à rentrer dans l’univers de l’acro-danse.

Après un bac option Art du cirque à Auch et la réussite à plusieurs concours d’entrées en écoles de formation artistique, je décide de rentrer en tant qu’apprenti à l’Académie Fratellini en septembre 2018 car c’est l’école qui me correspond le mieux, mélangeant cours et temps professionnel, une façon idéale de se former et se nourrir artistiquement.

L’académie Fratellini me donne la chance de rencontrer beaucoup d’artistes avec qui nous travaillons tel que Michaël Vessereau, Bet Miralta et Jordi Aspa, Nathan Israël et Luna Rousseau, Florence Caillon, Jeanne Mordoj, Alexander Vantournhout, William Thomas, Sylvère Lamotte…

Durant ces années je fais la rencontre de plusieurs personnes qui m’inspirent et qui me donnent beaucoup d’énergie pour continuer mes projets tels que Marion Castaillet.

Je dois aussi beaucoup de choses à des professeurs comme Agnès Brun, Anna Rodriguez, Françoise Lepoix, Damien Supiot, Emmanuel Dariès, Brissy Akezizi, Camille Fitan, Sonia Baro, Marion Castaillet, à mes amis et ma famille. Ils m’ont donné le gout, la passion des arts, qui sont devenus une nécessité vitale et me permettent d’être constamment en projet et en recherche.

Photo : Jennifer Cheron

UNE VIE D’ARTISTE

Tout commence à Auch dans le Gers. Baigné dans le milieu du spectacle depuis bébé, je ne me rappelle pas avoir vu ni mon premier spectacle, ni mon deuxième, ni mon troisième. Mon père travaille dans le milieu du cirque et il m’inscrit à 7 ans au Pop Circus où je commence le cirque.

Je rencontre ensuite la danse à 9 ans à l’école SB Danse . Je tombe amoureux du mouvement, je veux devenir danseur. Je rentre dans la compagnie de jeunes danseurs dirigée par Sonia Baro. A partir de là je touche à tout, modern jazz, classique, hip hop, contemporain, dancehall, salsa, break danse, coupé décalé. Je me forme à ses côtés pendant 10 ans, entre concours, créations, stages; une formation complète pour un jeune qui en a vraiment envie.

Voyant de plus en plus de spectacles mélangeant le cirque et la danse, je me rends compte que je peux moi aussi associer les deux. Je travaille prioritairement l’acrobatie et la danse contemporaine et je commence à rentrer dans l’univers de l’acro-danse.

Après un bac option Art du cirque à Auch et la réussite à plusieurs concours d’entrées en écoles de formation artistique, je décide de rentrer en tant qu’apprenti à l’Académie Fratellini en septembre 2018 car c’est l’école qui me correspond le mieux, mélangeant cours et temps professionnel, une façon idéale de se former et se nourrir artistiquement.

L’académie Fratellini me donne la chance de rencontrer beaucoup d’artistes avec qui nous travaillons tel que Michaël Vessereau, Bet Miralta et Jordi Aspa, Nathan Israël et Luna Rousseau, Florence Caillon, Jeanne Mordoj, Alexander Vantournhout, William Thomas, Sylvère Lamotte…

Durant ces années je fais la rencontre de plusieurs personnes qui m’inspirent et qui me donnent beaucoup d’énergie pour continuer mes projets tels que Marion Castaillet.

Je dois aussi beaucoup de choses à des professeurs comme Agnès Brun, Anna Rodriguez, Françoise Lepoix, Damien Supiot, Emmanuel Dariès, Brissy Akezizi, Camille Fitan, Sonia Baro, Marion Castaillet, à mes amis et ma famille. Ils m’ont donné le gout, la passion des arts, qui sont devenus une nécessité vitale et me permettent d’être constamment en projet et en recherche.

Photo : Jennifer Cheron
Fermer le menu